snudi.fo85@gmail.com

|couper{150}|attribut_html)" />

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et Professeurs des Écoles de la Vendée
SNUDI-FO85 - 156 bd Louis Blanc - BP 399 - 85010 LA Roche-sur-Yon Cedex
TEL : 02.51.36.03.27 - FAX  : 09 56 09 72 96 - snudi.fo85@gmail.com


Compte rendu FO du CSA-SD du 14/11/2023 "Bilan de rentrée"
Publié; le 16 novembre 2023, mis à jour le 21 novembre 2023 | SNUDI-FO 85

Présents : 2 FO, 5 FSU, 2 UNSA, 1 SGEN, , 1 SUD,

La DASEN a répondu aux différentes déclarations liminaires de la même manière que la Rectrice a répondu à la délégation FO le 6 novembre, avec la bonne parole gouvernementale. Lire le compte rendu d’audience sur le site.

Éloge du PACTE et du dispositif « NEFLE » (Notre école faisons-la, ensemble) ... qui casse le Statut.

DASEN « Le Pacte permet à des personnels de pouvoir valoriser financièrement leur engagement. Pour les élèves, cela permet d’assurer un accompagnement ».
Le point de vue de FO sur le site

La Vendée, bon élève sur le harcèlement...
La DASEN considère que « la formation se déploie depuis plusieurs années, les équipes sont rompues à l’exercice et à l’accompagnement des élèves. C’est un investissement national mais qui est très présent dans le département. La DSDEN est très attentive aux faits d’établissements qui remontent. »
Lire le communiqué de la FNEC-FP-FO sur le harcèlement.

Des (soi-disant) améliorations pour les AESH et revalorisations
« Il y a un travail de convention en cours avec les collectivités pour avoir un temps de travail plus large si les AESH sont volontaires. Il y a eu revalorisation entre juin et septembre dernier, une augmentation de 80€ par mois. Pour les personnels sociaux et médicaux, la revalorisation est en cours... »

Point formation

La DASEN rappelle que les priorités ont été définies par le ministre : enseignement des fondamentaux Math/Français, « laïcité », direction d’école, formation initiale et continue, PES temps pleins...

PES et enseignants débutants : 8 stagiaires sont à mi-temps, 24 à temps pleins (les profils sont choisis lors de la réception des listes d’affectation, en fonction des parcours antérieurs et des diplômes) + 26 contractuels alternants (compléments de service de direction et parfois de temps partiel).

Il y a 4 axes de formation (voir ci-joint).

Les directeurs en intérims auront plutôt « un accompagnement de proximité sur le terrain, avec des directeurs référents » (4 dans le 85).

Point de vue de FO sur les formations :

La formation des enseignants n’a cessé de se dégrader. Pour FO, les choix politiques de gouvernements successifs en sont la cause. En effet, pour rappel, il fut un temps où après deux années pleines de formation à l’école normale, les instituteurs pouvaient bénéficier de formations choisies, sur temps de travail, pendant une à trois semaines. Ils quittaient leur classe l’esprit tranquille, sûrs de revenir avec du concret à mettre en œuvre dans leur classe et sans crainte de ne pas être remplacés, des brigades sous Statut assurant la continuité des apprentissages pour leurs élèves... C’était aussi un bol d’air, pour pouvoir revenir en forme, plein de projets et avec plaisir près de leurs élèves. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les professeurs des écoles vont à reculons dans des formations imposées dont ils ne retirent rien ou que peu de choses sinon un rejet toujours plus grand de l’autoritarisme mis en œuvre, harcelés pour s’inscrire à des formations où ils sont de toute façon obligés d’aller, sur des dates et des horaires qui ne leur conviennent pas. Tout le monde y perd, y compris les conseillers pédagogiques qui préparent des formations en constellations et font face à une passivité polie de la grande majorité des collègues désintéressés... Ceux-ci sont outrés d’être remplacés sur une journée de formation non consentie quand leur collègue en arrêt maladie dans la classe en face n’est tout simplement pas remplacé... Voilà, ce qui remonte de plus en plus du terrain !

FO rappelle que, si le Statut permet aux supérieurs hiérarchiques de visiter les collègues en s’annonçant, le consentement des collègues est nécessaire pour l’intervention d’une ou plusieurs personnes extérieures au sein de leur classe. Par ailleurs, s’ils font leurs obligations de service réglementaires, ils ne sont pas sanctionnables. Le décret n° 2017-44 du 29 mars 2017 définit toujours nos obligations de service précise et qu’à ce titre les PE devaient effectuer « 18 h consacrées à des actions de formation continue, pour au moins la moitié d’entre elles, et à de l’animation pédagogique ». Ne figure dans ce texte aucune notion d’animation ou de formation obligatoire ou à caractère départemental ou encore de formation contrainte.

FO revendique que les collègues puissent s’inscrire aux formations qu’ils choisissent. Le contraire est contre-productif.

Pour rappel, FO n’a pas signé le Plan de Formation au niveau national ni PPCR (signés par FSU et UNSA notamment)

FO s’oppose aux formations pendant les vacances scolaires, nécessaires aux collègues qui plus est avec les conditions de travail largement dégradées, notamment avec l’inclusion scolaire...

La FSU a posé des questions sur les tentatives d’ingérence des communes dans le champ éducatif... La DASEN a confirmé le travail souhaité avec les collectivités. Comme l’écrit FO depuis des années, la territorialisation de l’école et l’ingérence des élus sont effectivement de plus en plus importantes... depuis les rythmes scolaires, une contre-réforme accompagnée .... par la FSU, entre autre !

Bilan de rentrée de l’administration

· Baisse des effectifs dans le public : - 961 élèves. Même niveau que pour la rentrée 2020. La baisse est essentiellement en élémentaire. Pour l’administration, l’analyse des effectifs par niveau ne permet pas de trouver d’explications et la prévision de décembre sur ONDE était la plus proche (et non juin).

· Le privé perd 742 élèves. (A-t-on fermé autant de classes ?)

· Travail fait pour le plafonnement à 24 et dédoublement GS, CP, CE1 en REP. Dans 90% des écoles non REP les GS, CP, CE1 n’excèderaient pas non plus les 24.

· La rentrée s’est faite avec -15 ETP (équivalent temps plein = - 15 postes) mais « les territoires ruraux et ULIS sont préservés ».

· L’administration se félicite d’une baisse du E/C (élève par classe) et de l’augmentation du P/E (professeur devant élève). Elle dit vouloir agir dans le 1er degré et alléger les classes (Compte tenu du nombre de classes fermées l’an passé, se satisfaire est un peu fort de café...). L’administration regrette « un frein avec le réseau des petites structures qui ne permettent pas des répartitions optimales (= volonté de marcher vers des « grosses structures »)

· De nouveau, la DASEN, sur les effectifs, indique que les projets NEFLE permettent aux autres niveaux d’avoir des « moyens supplémentaires » ...Le Bilan de rentrée est un satisfecit.

Implantation des postes ASH

Selon l’administration, tous les postes RASED seraient pourvus « sauf un peut-être », « des moyens importants sont déployés », la carte des ULIS est solide avec 27 ULIS et une moyenne de 10,11 élèves par dispositif ». Elle a bien du mal à répondre aux organisations syndicales qui signalent au contraire les manques sur le terrain. Le Secrétaire Général s’est dit « surpris car des RASED lui semblaient sanctuarisés ».

FO demande le rétablissement de tous les postes et structures spécialisés (voir audience avec Mme La Rectrice). Cette question est au centre de la Conférence nationale sur l’inclusion du 17 novembre (diffusée en direct pour ceux qui le souhaitent) au siège de la Confédération.

Pacte

L’administration nous informe que « 1101 parts sont réparties dans les circos du premier degré public, que 20% des parts sont distribuées ». Les ¾ des enseignants ont privilégié le face à face pédagogique. Ce sont 3052 pactes dans le second degré dont 1/4 « devoirs faits », et ¼ de « Remplacements Courte Durée ».

Lire l’analyse de FO sur le PACTE sur le site = moyen de casser le Statut

Recours aux contractuels

5 contractuels ont été recrutés à la rentrée. Ils sont tous titulaires d’un M2 MEEF 1er degré. (4 sont sur Fontenay et 1 sur Aizenay) sur des niveaux GS/CP ou TPS/PS/MS ou CE1/CE2 ou CE2/CM1 (en accord avec eux). Il y a une vigilance de l’administration sur la proximité de l’affectation et du domicile. Ils ont été accueillis par l’IEN, ont eu une aide à la préparation de classe et une « permanence départementale est proposée selon les besoins ».

FO dénonce le recours aux contractuels de plus en plus systématiquement et massivement (loi de transformation de la Fonction publique). Elle revendique des enseignants sous Statut. C’est pour cela qu’elle a mené une bagarre importante pour le recrutement de la totalité des listes complémentaires dans tous les départements les années passées. Elle demande également plus de postes au concours et la titularisation des contractuels.

Questions diverses

● Il y aura un groupe de travail « bilan de mouvement » le 30 novembre.

● Selon l’administration, tous les ETP pour les AESH sont pourvus depuis la Toussaint... Il y a eu 196 démissions en 2022/2023 !

● Absences non remplacées : 53 jours en septembre 2023, 40 jours en octobre 2023...

● Frais de déplacement des itinérants : les enveloppes dépassées ont été couvertes grâce à des crédits complémentaires exceptionnels du ministère L’enveloppe a été augmentée (Combien, pour l’instant cette augmentation n’est pas constatée par les collègues ?). L’enveloppe RASED est celle qui dépasse le plus » avec un « taux kilométrique augmenté »

● Formation aux « troubles de l’enfant » : Elle n’était pas inscrite au PDF, les AESH ne peuvent donc pas être défrayés ! La participation se fera dans le cadre d’une ASA avec maintien de salaire, ASA ... qui peut être refusée selon les nécessités de service !

● ULIS : 540 élèves d’ULIS sont scolarisés dans le réseau public et 22 en attente d’affectation.

cale




Documents Liés
Compte rendu FO CSA-SD du 14112023
PDF - 1.1 Mo
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Déclaration liminaire lors du CSA-D du 15 février 2024
Compte rendu FO du CSA de repli du 15 février : maintien des 39 fermetures !
CSA-SD du 6/02/2024 Carte scolaire 2024 : 39 fermetures ! Et seulement 7 ouvertures ! FO vote contre !
Les Mesures de carte février 2024 : 39 fermetures et seulement 7 ouvertures !
Compte rendu FO du CSA-SD du 14/11/2023 "Bilan de rentrée"
Réunion VISIO FO spéciale "Mouvement Interdépartemental" MARDI 7 NOVEMBRE 18H30
Compte-rendu FO du CSA-SD de repli du 14/09/2023
Compte-rendu FO du CSA du 7 septembre 2023
CASD du 20 juin : Mesures de carte scolaire rentrée 2023, CR FO
Carte scolaire 2023 : Pas une classe ne doit fermer !
Mutations interdépartementales : la circulaire est parue. Contactez le syndicat.
CTSD Lundi 5 septembre 2022 compte rendu FO Fermetures et annulations d’ouvertures après la rentrée scolaire ? FO vote contre !
Pénurie ? Signez la pétition pour le recrutement de toute la liste complémentaire ! Défendons le Statut de la Fonction Publique !
Mesures CTSD du 16 juin 2022 !
Carte scolaire CTSD du 28-01-22 Mesures et compte-rendu.
Enquête carte scolaire : GT le 24 janvier et CTSD le 28 janvier 2022
Mouvement intra départemental des enseignants du premier degré
Le SNUDI-FO alerte : Après les évaluations PPCR à la tête du client Le ministère s’apprête à remettre en cause les règles essentielles du mouvement (suppression de l’ancienneté générale de service et du 2 e mouvement…)
Carte scolaire rentrée 2018 : alerte !
Mouvement seconde phase 2017
| 1 | 2 | 3 |
SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo