snudi.fo85@gmail.com

|couper{150}|attribut_html)" />

Syndicat Force Ouvrière des Instituteurs et Professeurs des Écoles de la Vendée
SNUDI-FO85 - 156 bd Louis Blanc - BP 399 - 85010 LA Roche-sur-Yon Cedex
TEL : 02.51.36.03.27 - FAX  : 09 56 09 72 96 - snudi.fo85@gmail.com


APPEL DE NOS COLLEGUES DU MAINE-ET-LOIRE CONCERNANT L’INCLUSION SYSTÉMATIQUE !
Publié; le 12 novembre 2023, mis à jour le 14 novembre 2023 | SNUDI-FO 85

« Stage Inclusion » de la FNEC-FP-FO (lundi 6 novembre 2023)

40 collègues (administratifs, territoriaux, AESH, professeurs des écoles) ont participé au stage ASH organisé à Angers par la FNEC FP FO à ANGERS le lundi 6 novembre 2023 animé par Jérôme Thébaut, membre du Secrétariat national du SNUDI FO.

L’exposé fait par Jérôme et les échanges qui ont eu lieu ont abouti à un appel (pièce jointe) et une pétition.

STOP à la maltraitance des élèves et des personnels, tous confrontés à l’inclusion scolaire systématique !

A l’issue du stage 3 délégués (une collègue administrative, une AESH et une PE) ont été mandatées pour porter cet appel à la Conférence nationale qui aura lieu le vendredi 17 novembre à Paris, dans les locaux de la Confédération Force Ouvrière.

Pour construire le rapport de force nécessaire à la satisfaction de nos revendications et préparer une initiative d’ampleur nationale, faîtes connaitre cet appel et signer la pétition !

APPEL DES 40 PERSONNELS RÉUNIS A LA RÉUNION INCLUSION SYSTÉMATIQUE A L’INITIATIVE DE LA FNEC-FP-FO

Les 40 personnels réunis à l’initiative de la FNEC-FP-FO à ANGERS dans le cadre de la préparation de la Conférence nationale du 17 novembre considèrent que la situation de maltraitance des élèves et des personnels confrontés à l’inclusion systématique et au manque de soins ne peut plus durer !

Ils ont pris connaissance des annonces du président Macron lors de la Conférence Nationale Handicap.

A ces mesures, ils opposent les revendications suivantes :
• le maintien et le développement des établissements médico-sociaux
• l’arrêt de la culpabilisation des personnels pour lesquels l’administration laisse entendre que les compétences professionnelles sont insuffisantes : la pédagogie ne peut en aucun cas se substituer aux soins !
• l’abandon de tout protocole qui dédouane l’administration de ses responsabilités et laisse les collègues en souffrance,
• l’arrêt de l’accompagnement obligatoire des personnels confrontés au chaos de l’école inclusive,
• l’ouverture de places en classes spécialisées (ESMS, ULIS) et adaptées (SEGPA),
• le recrutement d’enseignants spécialisés (RASED, ULIS, SEGPA, ESMS) avec le maintien des missions de prise en charge des élèves
• l’abandon des PIAL et des futurs PAS,
• un vrai statut de fonctionnaire et un vrai salaire pour les AESH,

Ils décident de s’adresser aux autres organisations syndicales représentatives du département et aux associations de parents d’élèves afin qu’ils portent ces revendications en commun à tous les niveaux.

Ils invitent les collègues à se saisir de la pétition jointe « Inclusion Scolaire systématique, il faut les arrêter ! » présente sur les réseaux sociaux (voir ici) avec plus de 7 000 signatures et à la faire signer largement. Ils invitent les collègues dans les réunions syndicales et dans les écoles et établissements à soutenir ce mandat.

Ils mandatent trois délégués qui participeront à la conférence nationale pour y porter ces revendications et proposer à la discussion qu’une initiative d’ampleur nationale soit décidée si possible dans l’unité, à savoir une journée de grève et un rassemblement à Paris pour aller porter les revendications auprès du ministre.

Le 6 novembre à ANGERS

cale




SPIP 3.2.5 [24404] habillé par le Snudi Fo